Le parc national du lac Manyara

Parmis les parcs et réserves de Tanzanie, voici le Lac Manyara. Visitez le parc national du lac Manyara pendant votre séjour de safari en Tanzanie. Il rassemble une incroyable diversité de paysages : une dense forêt tropicale, un escarpement rocheux majestueux, et de nombreuses sources d’eau, tout près d’un immense lac. Votre safari vous place au plus près de la nature tanzanienne.

Dans le climat aride de cette partie de la Tanzanie, la présence du lac Manyara attire tous les plus grands animaux d’Afrique de l’Est. Vous pourrez y voir des lions, des éléphants, des buffles, des hippopotames, des zèbres mais aussi des centaines de primates et d’oiseaux.

Le parc national du lac Manyara mesure près de 648 km 2 (lac compris), et se situe dans une vallée comprise entre 850 et 2000 mètres d’altitude. C’est en réalité une bande de 50 kilomètres de long, établie entre le lac et les escarpements rocheux de la vallée du Grand Rift.

Venez vous immergez dans une nature sauvage incroyable, parmi le lac de soude Manyara, les prairies ouvertes, les paysages volcaniques et la superbe forêt vierge. Chaque partie du parc vous dévoile des panoramas singuliers, et tout autant de découvertes animales.

Un safari réussi au parc national de Manyara

Safari au Lac Manyara

Alors que certains parcs nationaux de Tanzanie vous demandent de la patience et des heures d’observation, celui du lac Manyara vous promet des rencontres inoubliables avec la faune du pays. La diversité topographique du parc rassemble un très grand nombre d’espèces, qui vivent en harmonie, près des rives du lac.

Venez y photographier des buffles, des gnous, des léopards, des guépards, des éléphants, des zèbres ou des girafes. Tous les animaux qui vous viennent à l’esprit à l’évocation de la faune africaine sont présents, exceptés les rhinocéros. Levez les yeux pour observer les lions qui grimpent dans les arbres pour se reposer.

De nombreuses espèces de singes se plaisent aussi dans les différentes zones du parc. Regardez-les se rafraîchir dans les ruisseaux, s’approcher des sources chaudes ou sauter de branche en branche. Le parc abrite des babouins olive, des singes bleus et des vervets. Les impalas, les dik-diks ou les phacochères sont aussi présents partout dans le parc.

Le lac Manyara et ses environs sont le paradis des oiseaux, et donc les ornithologues. Dans ce lac de soude, les flamants roses, les pélicans et autres échassiers viennent se nourrir des poissons et des algues. Vous y verrez des oiseaux de toutes tailles, des calaos, des ibis, des grues couronnées et des marabouts d’Afrique.

Manyara, le parc national aux multiples facettes

Manyara, le parc national aux multiples facettes

Choisissez de faire escale au parc national du lac Manyara pour comprendre combien la nature tanzanienne est belle.

Cet écrin de nature protégé et géré par l’entité publique Tanzania National Parks se divise en plusieurs espaces distincts :

  •         Les rives immédiates du lac Manyara, sur lesquelles vous pouvez observer des milliers d’oiseaux, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Les marécages verdoyants qui l’entourent vous font presque oublier l’aridité de l’Afrique de l’Est.
  •         Les prairies et les marécages qui bordent le lac sont le lieu des meilleurs bains de boue et de parfaites zones de pêche. L’hippo pool et son long ponton en bois sur pilotis vous permettent d’observer les hippopotames de plus près.
  •         Les deux sources chaudes (maji moto) nommées Ndogo et Kubwa qui sont des sources importantes de nourriture pour les flamants nains. On ne peut pas s’y baigner mais les tanzaniens viennent souvent y prélever de l’eau pour ses vertus médicinales.
  •         La forêt tropicale de Marang aux allures de jungle authentique est l’habitat parfait pour les nombreux mammifères qui y trouvent à la fois de l’ombre, de l’eau et de la nourriture.

Près de 11 rivières partent des sommets de l’escarpement rocheux et vont se jeter, de manière aérienne ou souterraine, dans le lac Manyara. C’est aussi cette situation hydrique unique qui permet à la forêt de Marang de rester verdoyante en toute saison.

Quand et pourquoi visiter ce parc ?

Quand et pourquoi visiter ce parc ?

Le lac Manyara tient son nom de la plante Emanyara (en langue massai) qui l’entoure, nommée « euphorbe crayon » en français. Créé en 1960, c’est un sanctuaire ouvert dans lequel les animaux vont et viennent au fil des migrations. Ceux qui décident d’y rester pour de bon ont appris à adapter leur comportement à la nature : les lions qui dorment dans les arbres en sont le meilleur exemple !

Le parc fait partie des réserves de biosphère de l’Unesco, depuis 1981, connu pour abriter deux espèces en voie de disparition : la hyène tachetée et la genette commune. Elle rassemble le parc national du lac Manyara et la zone de conservation de la faune sauvage de Burunge, située à l’est du lac, dans laquelle vivent encore de nombreux pasteurs massaïs.

Les parcs nationaux de Tanzanie situés au Nord du pays, comme celui du lac Manyara, sont tous soumis aux mêmes aléas météorologiques. Ils connaissent chaque année deux saisons sèches, et deux saisons des pluies, principalement groupées sur les mois de mars/avril et de novembre.

Choisissez donc les deux saisons sèches pour le découvrir pendant votre safari en Tanzanie, c’est-à-dire entre juin et octobre, puis entre décembre et février.

Visiter le parc national du lac Manyara en voiture

Visiter le parc national du lac Manyara en voiture

Comme de nombreux parcs nationaux de Tanzanie qui abritent des grands fauves, celui du lac Manyara ne se visite qu’à bord d’un véhicule. La route principale qui traverse le parc du nord au sud vous permet de sillonner l’ensemble des paysages du parc. Les quelques routes secondaires vous permettent de vous rapprocher du lac, ou au contraire de vous enfoncer dans les hauteurs de la forêt.

Vous pouvez pénétrer dans le parc avec votre propre voiture, même s’il ne s’agit pas d’un véhicule tout terrain. Les routes du parc du lac de Manyara sont praticables toute l’année, sauf parfois pendant les saisons des pluies. Vous devrez payer un droit d’entrée en fonction du poids de votre voiture.

Des passerelles en bois, situées près des sources d’eaux chaudes, et tout autour de la zone de baignade des hippopotames nommée « hippo pool », vous permettent d’observer la faune et la flore de plus près. Vous pouvez ainsi descendre de votre véhicule sans risquer votre vie en évoluant au sol, à quelques pas des guépards et des lions.

Manyara, un parc national pour mille aventures

Le parc national du lac Manyara est l’un des parcs les plus visités lors des safaris en Tanzanie grâce à sa proximité avec d’autres grands parcs et à sa faune impressionnante. Les guides et agences de voyage vous conseillent de passer dans ce parc une demi-journée complète, ou au maximum, une journée.

Réservez depuis les entrées du parc national ou auprès d’agences spécialisées des activités à pratiquer au sein du parc du lac Manyara. Vous pouvez par exemple choisir d’y vivre un safari nocturne, un safari à pied dans la canopée en très petit groupe (accompagné d’un ranger professionnel), ou d’y prendre des repas chauds, en plein milieu de la brousse.

Pratiquez le canoë sur le lac Manyara entre amis, en couple ou en famille, pour des instants inoubliables. Comptez 20 $ par adulte pour 2 heures de canoë et 10 $ pour les enfants de moins de 16 ans.

Enfin, pour prolonger le plaisir, mettez le cap sur un autre parc national. Vous êtes en effet proches des parcs nationaux de Tarangire, du Serengeti, d’Arusha ou de la zone protégée du Ngorongoro. Les amateurs de safari profitent souvent d’une visite de 4-5 heures au bord du lac Manyara avant de reprendre la route vers leur logement, situé aux abords du parc qu’ils visiteront le lendemain.  

Accès et hébergements près du lac Manyara

Le parc national du lac Manyara ne comporte qu’une seule entrée. Elle est située au Nord du parc, à 125 kilomètres d’Arusha. Elle est accessible par la route, mais aussi en avion en choisissant la piste d’atterrissage de Manyara. Des bus peuvent vous conduire au lac Manyara depuis Arusha.

Au sein du parc, vous passez la nuit dans plusieurs types d’hébergements, en fonction de votre niveau d’exigence et de votre budget. Le parc du lac Manyara comporte un hôtel de luxe et plusieurs « bandas » qui doivent être réservées plusieurs mois à l’avance. Vous payerez environ 300 $ pour une nuit par personne dans le premier, et 30 $ pour les seconds établissements.

Le parc de Manyara comporte de nombreux campements : trois « Special Campsites » situés au milieu du parc, proches des rives du lac (60 $ par adulte de juillet à septembre et 50 $ en basse saison), et plusieurs « Public Campsites » au confort plus rudimentaires, au prix de 30 $ la nuit par adulte. Enfin, un camping saisonnier privé se situe à 9 km de l’entrée du parc et revient à 50 $ la nuit.

Pendant votre safari, vous pouvez également faire le choix de louer votre propre matériel de camping auprès des caisses situées à l’entrée du parc. Vous serez en revanche dépendants du matériel présent à cet instant et ne pourrez pas négocier son prix.