La cuisine d’Afrique du Sud

La cuisine d’Afrique du Sud saura vous séduire pendant votre safari en Afrique du Sud. À l'image de sa nature, de son peuple et de son histoire, c’est une cuisine aux mille visages qui vous est servie dans tous les lieux que vous fréquentez.

Les traditions culinaires de la « Rainbow nation » sont un savoureux mélange de toutes les cultures qui cohabitent dans le pays. Vous y trouvez donc à la fois des plats typiquement africains, hauts en couleurs et en épices, ainsi que des plats du monde, aux influences européennes et asiatiques.

Avant votre départ, renseignez-vous sur les plats populaires et les boissons que vous pourrez consommer en Afrique du Sud. Cela vous permettra de vous projeter, de prévoir des plan B si vous êtes un petit peu difficile, et de vous familiariser avec les noms des mets les plus communs.

Plats sucrés-salés, omniprésence des céréales, alcools locaux… Voici un avant-goût de ce que vous allez pouvoir déguster pendant votre séjour en Afrique du Sud, dans les grandes villes touristiques et les petits villages isolés.

Ces plats populaires à goûter en Afrique du Sud

Ces plats populaires à goûter en Afrique du Sud

La cuisine sud-africaine est un melting-pot de saveurs et d’ingrédients. Dans toutes les régions du pays, vous retrouvez les mêmes plats et accompagnements de base, avec quelques variations. La viande, les céréales et les légumes sont les stars de vos assiettes.

De très nombreux plats de viande

Ces plats populaires à goûter en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, manger de la viande fait partie des coutumes locales importantes. Dans les grandes villes comme dans les villages, pouvoir manger de la viande signifie que vous ne manquez rien. Cette consommation est souvent vue comme les conséquences d’une histoire faite de privations et de brimades.

La viande est bien plus consommée que le poisson ou les fruits de mer, alors même que l’Afrique du Sud comporte près de 2 800 kilomètres de côtes. Vous pourrez donc trouver des grillades partout où vous irez : grillades de bœuf, d’autruche, de gnous et de grands herbivores ou de volailles que vous croisez pendant votre safari !

« Grill House » et « Steak House » sont ainsi installés à tous les coins de rue dans les villes de taille moyenne, et pour tous les budgets. Les hôtels et campements vous proposent aussi d’immenses barbecues sur lesquels vous venez faire griller votre viande. La viande se déguste alors en ragoûts, séchée (biltong), caramélisée (sosatie), en carpaccio ou sous la forme de saucisses (boerewors).

Les céréales et les légumes d’Afrique du Sud

Ces plats populaires à goûter en Afrique du Sud

Avec les plats de viande, l’accompagnement le plus populaire se nomme le pap. Il s’agit d’une bouillie qui se mange à la main, réalisée avec de l’eau et de la farine de maïs. Elle est parfois nommée « mieliepap » (ce qui signifie « bouillie de maïs » en afrikaans) et se trouve à la carte de toutes les petites échoppes, comme des grands restaurants.

Le climat d’Afrique du Sud est propice à la récolte des céréales et légumes. Le riz, la patate douce, le taro, le manioc, l’igname, les pommes de terre, les courges, les betteraves, le chou, les épinards et les carottes sont les accompagnements que vous retrouvez partout. Dans les restaurants des principales villes, on vous propose toujours des frites et de la salade.

Côté fruit, vous pouvez profiter d’avocats, de citrons, d’oranges, de pamplemousses, de poires et de raison toute l’année ! Goûtez tous les fruits exotiques qui sont trop chers en Europe pour faire partie de notre alimentation quotidienne : papayes, fruits de la passion, mangue et même fruits du baobab.

Si vous aimez les aventures culinaires, commandez dans les restaurants des plats locaux typiques tels que le chakalaka, le bredie, le mala mogodu ou le potjiekos. Promenez-vous sur les marchés pour découvrir les fruits et légumes que vous ne connaissez pas. Attention toutefois à bien les laver avant de les consommer.

Un plat populaire à déguster absolument ?

Le bobotie est souvent considéré comme le plat national d’Afrique du Sud. Il s’agit d’un plat de viande hachée et épicée, que l’on cuit avec de la mie de pain, du sucre, du lait, des œufs, de l’oignon et des raisins secs.

Il est accompagné de pap ou de riz, souvent servi avec une confiture fruitée. Facile à refaire à votre retour en France, le bobotie est un plat sucré-salé coloré, savoureux et peu coûteux ; un voyage à lui tout seul !

Se désaltérer en Afrique du Sud : quelles boissons ?

Se désaltérer en Afrique du Sud : quelles boissons ?

Avec ou sans alcool, neutre ou au contraire très sucré, l’Afrique du Sud vous permet de découvrir ou de retrouver de nombreuses boissons. En fonction des villes que votre séjour de safari vous amène à traverser, vous ne buvez pas les mêmes choses.

Les vignobles d’Afrique du Sud, surtout établis autour de la ville du Cap, vous permettent de déguster des vins de caractère. Ces cépages majoritairement français ont été importés par les Huguenots à la fin du XVIIème siècle, chassés du royaume de France parce qu’ils étaient protestants. Les vins Sud-africains sont connus dans le monde entier ! Prévoyez sans hésiter la visite d’un vignoble et de sa cave pendant votre safari.

L’Afrique du Sud vous propose également de nombreux jus de fruits, exotiques ou plus traditionnels, et un grand nombre de bières artisanales. Les brasseurs South African Breweries vous proposent des dizaines de bières locales typiques : Hansa Pilsner, Leopard Sorghum Beer, Flying Fish, Lion Lager, Castel Beer…

Visitez les plantations de thé et de café sud-africains pour associer voyage gustatif, olfactif et enrichissement culturel. Thé rouge (rooibos), arabica ou robusta, il y en a pour tous les goûts. Le rooibos est consommé dans tous les petits villages.

Attention à la qualité de l’eau

L’eau en Afrique du Sud n’est pas potable partout. Pendant votre safari, vous allez sillonner différentes zones, aux niveaux de vie bien inégaux. Dans les grandes villes, l’eau du robinet peut être bue sans problème, mais dès que vous passez dans des zones moins urbanisées, méfiance.

Préférez les bouteilles d’eau minérale pour préserver votre santé intestinale ! Pensez que les glaçons, les cafés ou les sirops sont aussi constitués d’eau. Les boissons qui se présentent sous la forme de bouteilles fermées ou de cannettes présentent moins de risques, tout comme les thés et tisanes réalisés avec de l’eau bouillie.