Quels animaux voir en Tanzanie ?

C’est bien pour ses millions d’animaux sauvages que la Tanzanie est une si grande destination de voyage. Pendant votre safari en Tanzanie dans les nombreux parcs nationaux du pays, vous observez de grands félins, des mammifères, des oiseaux et des petits animaux que vous ne verrez pas sur le continent européen.

La Tanzanie et l’archipel de Zanzibar rassemblent plus de 22 réserves naturelles protégées, nommées les « parcs nationaux ». Au sein de ces aires, les animaux vivent en paix, loin du braconnage, des grandes routes et de la pollution grâce aux équipes du TANAPA (Tanzania National Parks).

Pendant votre safari en Tanzanie, vous pouvez rencontrer toutes sortes d’animaux sauvages. Chaque parc national accueille des espèces différentes, en fonction de ses paysages et de sa localisation. Ils sont d’immenses terrains de jeux naturels pour les animaux, qui vous promettent émerveillement et découvertes chaque jour.

Les mammifères à observer en Tanzanie

La Tanzanie est la destination de safari la plus prisée, notamment pour sa très grande population de mammifères. Chaque partie du pays, des hauts plateaux du Sud jusqu’aux rives des lacs et de l’océan, abrite des espèces animales différentes.

Le Big Five, tradition des safaris

Vous trouverez très souvent dans les textes de safari la mention du « big five ». Elle englobe les 5 animaux qui étaient autrefois les plus prisés des safaris de chasse : le lion, l’éléphants, le rhinocéros, le buffle et le léopard.

Aujourd’hui bien sûr, leur chasse est interdite dans les parcs nationaux, mais leur présence reste une marque de prestige pour les voyageurs.

En Tanzanie, vous pourrez observer les animaux du Big Five dans le parc national de Nyerere, dans l’aire de conservation du Ngorongoro, le parc national du Serengeti et dans celui du Tarangire et de Mkomazi.

Les grands fauves et félins impressionnants

Partez en Tanzanie pour observer les plus grands félins du monde. Vous pourrez apercevoir pendant vos journées de safari des familles de lions, des guépards, des léopards et des servals. Ils sont tous présents dans la majorité des parcs du pays, et en plus grand nombre dans celui du Serengeti.

Vous aurez peut-être la chance d’assister à la traque d’un herbivore par les lionnes ! Un événement à la fois triste et pourtant parfaitement dans l’ordre naturel des choses. Contrairement aux idées reçues, les hyènes font bien partie de la famille des félins et sont aussi nombreuses en Tanzanie. Le serval ou le caracal sont aussi présents dans les parcs du pays.  

Les herbivores, rois de la Tanzanie

La Tanzanie rassemble des centaines d’herbivores différents. Parmi les plus connus du grand public, vous retrouvez les éléphants, les zèbres, les girafes, les buffles, les rhinocéros, les phacochères et les hippopotames. Ce sont les mammifères les plus connus des safaris, ceux que vous prendrez inévitablement en photo dès que vous aurez la chance de les apercevoir.

Vous retrouverez également de nombreuses antilopes dans les parcs du pays. Cette grande famille englobe les impalas, les gnous, les gazelles de Grant et de Thomson, les gerenuks, les dik-diks, les petits et les grands koudous, les hippotragues, les cobes à croissant, les élands du Cap, les bubales, les oryx…

Faites appel à un guide spécialiste des animaux pour vous expliquer toutes les différences entre ces herbivores. Vous apprendrez à les reconnaître en fonction de la forme de leurs cornes. Ils ont tous des comportements spécifiques et des modes de vie passionnants.  

Les nombreux primates tanzaniens

Les amateurs de safari sont nombreux à se rendre sur place pour rencontrer des primates. Vous pouvez par exemple venir à la rencontre des chimpanzés dans le parc national des monts Mahale et dans le parc national de Gombe Stream. Vos promenades sont alors très encadrées, pour protéger ces grands singes avec qui l’homme partage 98 % de son ADN.

Les singes sont aussi présents dans les autres parcs nationaux du reste de la Tanzanie. Dans la réserve de Jozani Chwaka Bay, située à Zanzibar, vous évoluez au milieu des colobes roux, cette espèce endémique du Cameroun est très présente sur l’île, mais nulle part ailleurs en Tanzanie.

Randonnez dans les denses forêts de Tanzanie pour observer les colobes noir et blanc, les babouins jaunes, les singes bleus, les tous petits galagos, les vervets, les cercopithèque Ascagne… Là encore, c’est grâce aux explications données par un guide local que vous pourrez les reconnaître et comprendre leurs pratiques.

Les petits carnivores discrets

Les forêts, les vastes prairies et les reliefs des parcs nationaux de Tanzanie sont l’habitat parfait des petits carnivores. Ils sont souvent regardés d’un œil curieux, car méconnu des voyageurs, et pourtant, vous les verrez bien souvent au pied de vos lodges !

Cherchez parmi les fourrés les damans, les mangoustes et les civettes. Dès la tombée de la nuit, les zorilles, les oryctéropes, les porcs-épics sortent de leurs cachettes. Profitez d’un safari nocturne pour les ajouter à votre tableau photographique.

Le chacal à chabraque, le chacal à flancs rayés et le chacal doré sont présents dans toutes les régions tanzaniennes. Le lycaon, aussi appelé « chien sauvage d’Afrique » fait partie des canidés menacés d’extinction et donc particulièrement protégés. Rassurez-vous, ces espèces vivent loin des lieux habités et de toute agitation.

La Grande Migration en Tanzanie, clou du spectacle

La Grande Migration est un spectacle naturel incroyable qui attire chaque année des millions de voyageurs. Les gnous parcourent près de 800 kilomètres pour trouver chaque jour de l’herbe plus verte à brouter. Ils sont accompagnés dans leur périple par des zèbres, des antilopes et même des oiseaux !

Vous pouvez assister à la Grande Migration tout au long de l’année, en cherchant la partie de Tanzanie concernée au moment de votre voyage. Les animaux partent depuis le sud du Kenya entre août et septembre, descendent vers l’aire de conservation du Ngorongoro avant de remonter à partir de mars-avril par le parc national du Serengeti et la réserve de Singita-Grumeti.

Chaque traversée d’un fleuve ou d’une rivière entraîne de nombreux décès d’animaux, happés par les crocodiles qui les attendent patiemment. C’est une aventure animale incroyable, la plus grande migration terrestre du monde qui continue d’impressionner les voyageurs, les zoologues et les scientifiques en général.

Quels oiseaux observer en Tanzanie ?

Votre safari sera tourné vers les oiseaux ? Le pays accueille chaque année des milliers d’ornithologues passionnés, et pour cause ! Plus de 1 200 espèces d’oiseaux ont été recensées dans les parcs et réserves de Tanzanie.

Les grands oiseaux

Chaque parc de Tanzanie abrite des oiseaux de proie différents. Ces rapaces dont l’envergure peut aller jusqu’à plusieurs mètres, vous promettent de superbes clichés. Vous y verrez par exemple des aigles pêcheurs, des busards cendrés, des vautours africains, des aigles martial ou ravisseur, des bateleurs des savanes, des circaètes à poitrine noire, des milans à bec jaune et des faucons.

Les autruches font aussi partie des grands oiseaux de Tanzanie puisqu’elles sont présentes dans l’ensemble du pays.

Les échassiers et oiseaux aquatiques

Les différents paysages de la Tanzanie, entre cours d’eau et végétation et humidité, sont de parfaits paradis pour les échassiers. Venez photographier le marabout d’Afrique, la grue royale, la grue cendrée, le bec-en-sabot du Nil, le bécasseau de bois, le tantale ibis ou le très coloré ibis écarlate.

Rendez-vous sur les rives des grands lacs pour observer des nuées de flamants roses. Ils sont accompagnés de flamants nains, de pélicans blancs, de cigognes d’Abdim, de Jabiru d’Afrique et de nombreuses sortes de hérons.

Les autres oiseaux de Tanzanie

Le climat tanzanien permet à des centaines d’espèces de petits oiseaux de vivre en harmonie avec la nature. Ils sont parés de nombreuses couleurs, et vivent sur terre ou préfèrent les branches des acacias. Vous observez des calaos, des souimangas, plusieurs sortes de buphagus et des rolliers à long brins.

Enfin, des oiseaux plus imposants et moins nobles méritent aussi toute l’attention des voyageurs. C’est le cas de la pintade de Numidie, au plumage tacheté. Observez l’ouette

d'Égypte se déplacer en petits groupe, les petits sauts de l’outarde à ventre noir ou les couleurs chatoyantes du francolin à gorge rouge. Toutes les familles d’oiseaux sont belles à observer.

Les poissons et reptiles de la nature tanzanienne

Même si les mammifères et les oiseaux sont les animaux les plus photographiés, les parcs de Tanzanie rassemblent de nombreux reptiles et poissons. Parmi les plus connus, les célèbres crocodiles du Nil, que vous retrouvez dans la majorité des rivières et des fleuves du pays.

Les forêts tropicales et les vastes plaines de savane herbeuse sont des habitats idéaux pour les serpents, les varans, les caméléons et les tortues. La plage qui borde le parc national de Saadani est le seul lieu de reproduction des tortues vertes du pays.

Enfin, chaque lac et parc national maritime renferme des milliers d’espèces de poissons. Mérous, barracudas, marlins, raies tachetées ou raies léopards, murènes… Vous pourrez peut-être également observer des dauphins et des baleines au large de l’océan Indien. Les récifs coralliens situés tout autour de l'archipel de Zanzibar sont des spots de plongée réputés dans le monde entier.

La meilleure période pour voir les animaux en Tanzanie ?

La Tanzanie est un pays sauvage encore très préservé. Les parcs nationaux vous proposent une telle concentration d’animaux que vous pouvez venir les observer tout au long de l’année. Dans la partie du pays la plus au Nord, la saison des pluies qui sévit en avril et en mai complique les observations animales, mais elle peut tout de même vous procurer d’incroyables souvenirs. 

En juin, alors que les prairies sont vertes et la végétation très dense, les clichés sont superbes, très colorés et emplis de nuances. Cette végétation peut pourtant vous empêcher de voir les oiseaux ou les petits mammifères qui se cachent dans les feuillages. 

En octobre et novembre, une petite saison des pluies perturbe le ciel de la zone côtière, au climat équatorial humide. La luminosité de cette même période est souvent très appréciée des photographes animaliers.