8 min
14/07/2023

10 expériences culinaires à vivre en Afrique

Les safaris en Afrique sont l’occasion idéale de vivre de nouvelles expériences culinaires. Parmi les plus beaux paysages du monde, entre savane, montagne, plage et forêts, prenez le temps de déguster des plats typiques. Ils sont toujours gorgés de soleil, de saveur et de vitamines, et vous laissent d’incroyables souvenirs !

Le Bobotie

Le Bobotie est un plat de viande sud-africain qui mérite toute votre attention ! Il est exactement à l’opposé des saveurs françaises et pourtant, il fait souvent l’unanimité. C’est un plat complet, composé de viande hachée, que l’on mélange avec des épices et que l’on recouvre d’un mélange d’œufs et de mie de pain.

L’ingrédient secret du Bobotie ? Parmi les épices réchauffées dans un mélange d’huile, le cuisinier ajoute des notes sucrées : citrons confits, confiture d’abricot, amandes effilées ou raisins secs. Les œufs et le pain agissent comme un liant final, qui permet de servir la viande comme un gratin assez dense.

C’est certainement le grand plat d’Afrique du Sud, que vous pourrez déguster dans les grandes villes comme les petits villages. La recette pourra varier en fonction des ingrédients de saison, mais le résultat sera toujours à la hauteur. C’est aussi un plat facile à reproduire pour épater vos amis dès votre retour.

En savoir plus sur la cuisine au Kenya : Tout savoir sur la cuisine au Kenya

Le Kachumbari

Le Kachumbari est un mets coloré que vous trouvez principalement en Tanzanie. Vous pouvez toutefois le retrouver à la table des pays voisins tels que le Kenya, le Malawi ou le Rwanda. Il s’agit alors d’une salade épicée, dont les ingrédients sont hachés finement ou coupés en très petits dés.

 Vous retrouvez dans le Kachumbari toutes les saveurs qui font la grandeur de la cuisine de Tanzanie : des légumes gorgés de soleil, accompagnés d’épices et de plantes potagères. Tomates, poivrons, concombre, cornichons, citrons, oignons, ail, coriandre et gingembre ! La salade peut être relevée avec des petits piments. Vérifiez l’intensité de la garniture avant de commander ce plat.

En savoir plus sur la cuisine en Tanzanie : Tout savoir sur la cuisine en Tanzanie

Le Maharagwe ya nazi

Vous appréciez les saveurs orientales et les épices ? Tentez l’expérience culinaire proposée par le Maharagwe ya nazi. C’est un plat que vous pourrez déguster au Kenya ou en Tanzanie, composé de haricots rouges (« maharagwe » signifie haricot en langue swahilie) et de lait de coco (« nazi » signifiant coco).

Commandez une assiette de Maharagwe ya nazi pour réaliser un vrai voyage des sens. Vous y retrouvez des influences indiennes et africaines, avec une vaste palette de saveurs qui se complètent. Les haricots rouges sont cuits dans un mélange de tomates, d’ail, d’oignons, de curcuma, de coriandre, de poivre et de gingembre avant de mijoter dans du lait de coco.

Le Maharagwe ya nazi peut se manger avec des galettes de pain typique (chapati et mandazi) ou avec une bouillie de farine de millet ou de maïs (ugali). C’est un plat simple, savoureux et complet.

Le Seswaa

Vous appréciez les plats de viande ? Goûtez le fameux seswaa du Botswana. La viande de bœuf est d’abord coupée en cubes, bouillie dans une casserole d’eau aromatisée, puis déchirée en lamelles. Certains parlent de viande effilochée, d’autres de morceaux déchiquetés.

Le but de cette technique de cuisson ? Tous les morceaux de bœuf du seswaa doivent ensuite être grillés à la poêle, avec des épices, de l’oignon et un peu de concentré de tomates. Ainsi, plus les morceaux sont petits, plus ils se colorent et caramélisent. Le tout vous est servi avec de l’ugali ou divers légumes colorés.

Le Chakalaka

Vous souhaitez vivre une expérience culinaire nouvelle en Afrique du Sud ? Demandez un Chakalaka au serveur, dans les grandes villes ou les plus petits villages ? Le Chakalaka, personne ne parvient à vous donner sa signification exacte, mais tout le monde sait le cuisiner, avec à chaque fois, de petits ingrédients secrets.

Le Chakalaka est alors un plat festif et très abordable, composé uniquement de légumes. Pois chiches et/ou haricots blancs, poivrons, tomates, ail, oignons, carottes, le tout, assaisonné d’épices et d’herbes aromatiques. Il peut être servi chaud ou froid (sur demande) et comporte un grand nombre de vitamines, fibres et protéines.

Même si les repas des sud-africains sont majoritairement composés de viande, il est judicieux de prévoir des repas complets et plus faciles à digérer pendant votre safari, tel que le Chakalaka. Consommer de la viande à chaque repas, en plus d’alourdir votre budget, pourrait aussi vous jouer des tours.

Les Mishkakis

En Tanzanie, vous ne pourrez pas passer à côté des mishkakis. Ces brochettes de viandes ou de poissons en tous genres, sont servies à la table de tous les restaurants. Pratiques à manger, elles sont aussi souvent proposées par des vendeurs ambulants dans les centres-villes et les échoppes situées le long des plages.

Vous pouvez donc demander des mishkakis de poulet, de bœuf, de veau, de mouton ou de poisson. La chair est coupée en cubes et marinée dans un mélange d’herbes et d’épices, avant d’être grillée au barbecue. La majorité des établissements vous proposent une cuisson au charbon de bois, ce qui donne un goût unique à ces brochettes.

Vous pouvez alors en consommer plusieurs fois des mishkakis pendant votre séjour de safari, en alternant entre plusieurs types de poissons ou de viandes. Ces brochettes sont accompagnées d’ugali ou de légumes si vous êtes assis à table et de chapati si vous prenez un plat à emporter.

Le Nyama Choma

Si vous parlez couramment swahili, vous savez déjà ce qu’est le Nyama Choma ! Ce n’est pas votre cas ? Alors découvrez ce plat national du Kenya qui signifie littéralement « viande grillée ». Il est réalisé avec de la viande de chèvre, mais vous pouvez parfois en trouver d’autres déclinaisons dans les restaurants du pays.

Laissez-vous surprendre par les saveurs du Nyama Choma, même si vous n’êtes pas un adepte des plats de viande. Les pièces de viande de chèvre sont marinées dans un mélange d’épices orientales et d’herbes aromatiques, avant d’être grillées au barbecue. Épaule, gigot ou collier, les morceaux sont servis intacts et c’est à vous de les découper.

Le Nyama Choma est servi dans les grandes villes avec des frites ou des accompagnements de légumes variés. Dans les villages, il vous est plutôt servi avec de l’ugali ou du mukimo, de la bouillie de maïs ou de la purée de légumes, que vous pouvez manger avec les mains, sans couvert.

Le Bredie

Pendant votre safari en Afrique du Sud, savourez un délicieux bredie, aussi appelé tomato bredie. Traduit par « ragoût » en afrikaans, c’est le plat de viande en sauce le plus connu des locaux. Traditionnellement, le bredie est cuisiné avec de la viande tendre de mouton.

On y retrouve donc de beaux morceaux de viande qui mijotent pendant plusieurs heures avant d’atterrir dans votre assiette. Ils sont cuisinés avec des épices, de la tomate et des épinards (ou toute autre plante de la même famille).

L’Apfel-Rosinen Risotto

La Namibie est une terre de découvertes, multiculturelle et incroyablement belle. Le nom de ce plat national apfel-rosinen risotto est déjà une curiosité. Le risotto est un plat italien, tandis que les mots apfel et rosinen signifient respectivement « pomme » et « raisins secs » en allemand.

L’apfel rosinen risotto est alors une expérience culinaire hors normes, un plat sucré-salé, qui vous transporte loin de votre quotidien. Le riz à risotto est d’abord cuit dans un mélange d’oignons, de sucre et de vinaigre de cidre ou de jus de pomme. L’objectif ? Conférer au riz, assez neutre, un côté acidulé.

Pendant la cuisson du riz, le cuisinier ajoute des épices telles que du curcuma, du persil et de la coriandre. Il dépose aussi dans sa préparation des pommes coupées en petits dés. Ce plat est servi en accompagnement d’un morceau de viande, ou avec des légumes verts cuits.

Le Sukuma Wiki

Au Kenya, le chou est la star de nombreux plats, dont le sukuma wiki. En swahili, on pourrait traduire le nom de cette recette par « ce qui pousse chaque semaine ». C’est donc un plat à base d’ingrédients faciles à trouver, disponibles toute l’année, et pourtant très savoureux ! Sukuma est aussi le nom d’une population bantoue d'Afrique australe.

Retrouvez dans votre assiette multicolore un sukuma wiki composé de chou cavalier, de tomates, de haricots, d’oignons et souvent, de piment. Tous les légumes sont coupés en lanières et revenus dans de la matière grasse, jusqu’à ce qu’ils soient totalement cuits (le chou devient alors presque translucide).

Vous pouvez déguster du sukuma wiki dans les restaurants avec de la viande ou choisir une version végétarienne avec de l’ugali. Dans les villages, chaque femme possède sa propre recette de sukuma wiki, à déguster chaud avec un verre de vin local ou une bière kényane.