Le parc national de Mkomazi

La Tanzanie abrite de multiples parcs et réserves. Soyez les bienvenus dans le parc national de Mkomazi pendant votre safari. Situé au Nord-est de la Tanzanie, à quelques pas du Kilimandjaro, le parc de Mkomazi vous donne l’occasion d’apercevoir de nombreux animaux, dont ceux du big five.

Votre safari à Mkomazi vous permet de pénétrer une nature sauvage et authentique, loin du tourisme de masse. Le parc est en effet méprisé par les agences de voyage qui le jugent trop loin des grandes villes : une erreur quand on considère la concentration d’animaux qui y vivent, et la beauté de ses paysages arides.

Venez à la rencontre des animaux du big five, c’est-à-dire des lions, des buffles, des éléphants, des rhinocéros et des léopards. Ils vivent paisiblement dans les plaines herbeuses du parc national de Mkomazi, aux côtés des girafes, des chiens sauvages et de nombreux oiseaux.

Le parc national du Mkomazi couvre une superficie de 3 245 km², entouré par les monts Usambara et la partie sud des monts Pare. Sa position géographique reculée est sa plus grande qualité. Elle lui permet de dévoiler aux visiteurs des paysages variés : plaines de prairies, marais, savane boisée et naissance des forêts.

Un safari hors du commun à Mkomazi

Un safari hors du commun à Mkomazi

Ce n’est pas un hasard si Mkomazi est surnommé « Home to the rare species » par les autorités du Tanzania National Parks. Situé dans le prolongement direct du parc kényan Tsavo-ouest, le parc national de Mkomazi vous permet d’assister toute l’année à la migration des animaux sauvages.

En fonction des mois, les éléphants, les zèbres, les oryx et les gnous mettent le cap sur le sud afin de trouver davantage de nourriture ou remontent vers les plaines du Kenya. Chaque visite de safari dans le parc Mkomazi est récompensée par des observations animales réussies.

Venez photographier en toutes saisons les animaux de Mkomazi, typiques de cette région aride. Les girafes, les bubales, les oryx, les gerenuks, les koudous, les élands et les impalas partagent leurs repas végétariens avec les buffles et les éléphants. Sans oublier les prédateurs tels que les lions, les léopards et les guépards, facilement observables dans ce parc.

Les lycaons et les rhinocéros sont deux espèces présentes dans le parc qui vous réservent bien des surprises. Observez et écoutez les lycaons communiquer avec les autres membres de la meute par le toucher et leurs vocalisations atypiques.

Zoom sur le sanctuaire des rhinocéros de Mkomazi

Zoom sur le sanctuaire des rhinocéros de Mkomazi

Le parc de Mkomazi comporte aussi un sanctuaire des rhinocéros noirs, un lieu unique dans cette partie du pays. Depuis novembre 2011, les rhinocéros noirs ont été déclarés comme « espèce éteinte » par l’union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ils ne sont plus capables de survivre et de se reproduire sans la protection de l’homme.

Découvrez pendant 1 heure et pour 30 $ par personne le quotidien de cet animal. A l’entrée du parc de Mkomazi, dans ce sanctuaire protégé, les rhinos noirs passent leurs journées et leurs nuits à brouter et ne dorment que pendant les heures les plus chaudes de la journée. Lorsqu'ils ne mangent pas, les rhinocéros noirs aiment se rafraîchir dans la boue, pour le plus grand plaisir des voyageurs qui les observent.

Un paradis pour les passionnés d’ornithologie

Vous souhaitez associer safari et observation des oiseaux ? Vous trouverez plus de 450 espèces de volatiles dans le parc national de Mkomazi. Vous pourrez y observer patiemment des oiseaux de toutes tailles, des rolliers multicolores aux autruches, en passant par les aigles à crête longue et les outardes.

Cherchez dans les feuillages ou les plaines de savane les calaos, les tisserins, les touracos, la pintade vulturine avec son ventre bleu…  Près des marais, les échassiers cherchent leur nourriture tandis que des espèces en voie de disparition comme l'aigle martial et la belle huppe fasciée se cachent à la lisière de la forêt.  

La tranquillité, trésor du parc Mkomazi

La tranquillité, trésor du parc Mkomazi

Loin de l’effervescence des grandes villes de la côte et des parcs du Nord de la Tanzanie, venez prendre un vrai temps de pause dans le parc national de Mkomazi. La grande superficie du parc et son faible taux de fréquentation vous permettent de vivre un safari authentique, presque intime, avec la nature tanzanienne.

Les mots « mko » et « mazi », dans la langue de la tribu Pare qui peuple les monts voisins, signifient respectivement « petite cuillère en bois » et « eau ». Cette formule a été utilisée pour désigner de parc dans lequel on ne trouve de l’eau qu’en très petite quantité. Le parc se situe en effet à l'extrémité sud de la zone sahélienne, qui ressemble à un désert sec. 

En raison de ce climat très aride, la végétation de Mkomazi se compose de fourrés d’arbustes épineux et d’acacias. Au pied des montagnes, la végétation se transforme en une forêt plus sèche composée majoritairement d’euphorbes, de camphriers et de palmiers.

Au sud-ouest de Mkomazi, les monts Pare abritent une autre réserve protégée nommée « Chome Nature Forest Reserve ». Les voyageurs ont souvent tendance à oublier que les parcs nationaux ne sont pas des zoos, et que les animaux ne s’arrêtent pas aux frontières dessinées par l’homme. Prolongez votre safari dans cette réserve pour observer les singes, les papillons, les oiseaux et les superbes chutes Yongoma. Vous pourrez enfin y rencontrer la tribu Pare, et découvrir ses danses et ses coutumes.

Quand visiter le parc national de Mkomazi

Quand visiter le parc national de Mkomazi

Le parc national de Mkomazi est ouvert toute l’année, de 6 h à 18 h. Comme pour la majorité de vos safaris en Tanzanie, nous vous conseillons de voyager en Afrique de l’Est plutôt pendant les saisons sèches. Les pays de cette partie du globe sont en effet soumis à deux saisons sèches, puis deux saisons des pluies, principalement regroupées sur les mois de mars à mai, puis sur le mois de novembre.

Lors des saisons des pluies, le parc national de Mkomazi peut être moins praticable. Il arrive donc que les routes de certaines parties basses soient fermées aux visiteurs. Quelle que soit la saison, pensez à vous chausser correctement et à porter des vêtements adaptés à vos visites de safari.

Si vous voulez être encore plus seul à Mkomazi, prévoyez votre visite de safari en semaine, lorsque les Tanzaniens sont au travail. Mkomazi est un parc apprécié des Tanzaniens vivant au Nord-est du pays qui s’y rendent plus souvent le week-end. Il fait partie des parcs les plus abordables en termes de droit d’entrée.

La méconnaissance du parc Mkomazi est telle qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, il ne bénéficie pas encore d’articles sur les plus grandes encyclopédies en ligne. Seules des pages à compléter ont été créées.

Safari à pied ou en voiture !

Safari à pied ou en voiture !

Le parc national de Mkomazi peut être visité à pied ou en voiture. Venez dans cette réserve naturelle avec votre propre véhicule de location et payez un droit d’entrée en fonction de son poids. Vous pouvez également faire le choix d’une voiture du parc, avec chauffeur, ou proposer à un guide d’embarquer dans votre véhicule pour commenter tout ce que vous allez observer.

À Mkomazi, les visiteurs ont la possibilité de se promener à pied dans le parc en compagnie d'un garde forestier armé et formé. Il est possible de faire une courte randonnée autour de la zone Dindira ou une randonnée plus longue depuis la zone de Zange (entrée du parc) jusqu’à celle de Babus. Ces safaris à pied sont seulement possibles à l’extrême ouest du parc.

Venir et dormir dans le parc Mkomazi

Le parc national Mkomazi, depuis lequel vous pouvez apercevoir le Kilimandjaro, n’est pas si loin des grandes villes du Nord de la Tanzanie. Il comporte 4 entrées nommées « gate » ce qui signifie « portail » en anglais.

Zange Gate, l’entrée principale du parc, la plus à l’ouest, est située à 120 km de la ville de Moshi. Vous mettez 2 heures en voiture environ pour parcourir cette distance. Les trois autres portes, situées dans les villes de Njiro, Kamakota et Umba, sont ouvertes sur demande.

Vous pouvez également vous rendre à l’entrée du parc national de Mkomazi en avion, en réalisant une demande pour un atterrissage sur la piste Same Airstrip (ICAO : HTSE) située à Kisima.

Une nuit de safari à Mkomazi

Chaque parc national géré par le TANAPA vous donne l’occasion de dormir à l’intérieur des parcs nationaux. Celui de Mkomazi comporte 3 campings publics, Zange, Maore et Kamakota, dans lesquels vous dormez pour 30 $ par nuit. Il vous faudra seulement de quoi manger et votre sac de couchage.

Deux « Special Campsite » (Dindira et Mbula) au confort plus simple vous permettent de dormir dans le parc pour 50 $ par nuit et par personne. Ils sont proposés aux groupes qui ont déjà avec eux tout le matériel pour vivre une ou plusieurs nuits de safari.

Enfin, pour les amateurs de safari et de tranquillité, le parc Mkomazi a investi en 2010 dans un campement semi-permanent de 12 tentes-lodge. Chaque tente de luxe de 10 mètres de long comporte un lit, du mobilier, un bar et une salle de bain privative. Chaque nuitée dans ces tentes-lodges coûte près de 340 $.

Le prix d’une entrée pour le parc national de Mkomazi est de 30 $ par adulte et 10 $ par enfant âgé de 5 à 16 ans.

⇒ Obtenir un devis gratuit pour votre Safari
⇒ Obtenir un devis gratuit